La troupe rencontre Max de Rieu, Directeur de la mise en scène à l’Opéra-Comique et dirigeant de la télévision française alors qu’il passe ses vacances à Saint-Benoît-sur-Loire. Le 24 novembre 1950, une équipe de la télévision constituée de Roger Pradines (assistant), Michel Makhevitch (opérateur) et Nadine Arnaud (script-girl) filme le convoi, le montage du chapiteau, et les numéros de voltige. Une semaine plus tard, la troupe est filmée dans les studios rue Cognac Jay pour les dernières prises de vue. Cela aurait inspiré la future piste aux étoiles qui n’apparaitra sur les écrans que 6 ans plus tard. L’émission passe le 5 décembre 1950 à la télévision, ce qui fait du Cirque Lavrat le premier cirque télévisé. Les postes de télévision étant rares à cette époque, les habitants se réunirent chez les uns et les autres pour voir cette émission extraordinaire faite par de jeunes amateurs. Toute la France a pu voir que des garçons de l’Argonne d’Orléans avaient réalisé leur rêve avec peu de moyens.

Le réalisateur Max de Rieu
Photo extraite du reportage sur le cirque Lavrat diffusé le 5 décembre 1950 aux Actualités Françaises. La vidéo est disponible pour les abonnés sur le site de l’INA.

André Lavrat était également un précurseur en termes de communication. En témoignent :

Un bon de souscription

Alors qu’il cherche à récolter des fonds pour faire redémarrer son cirque, André Lavrat décide de traverser la Loire sur un fil de fer. Une souscription doit lui permettre de récolter les fonds.

L’affiche du Cirque Lavrat


Un numéro spécial de « C’est la Vie » (29 décembre 1950)


Les prospectus

Ou encore les nombreux articles de presse

Fermer le menu