Le 3 mai 1951 le cirque s’installe sur un terrain du lieu-dit « Les Groues » à Orléans. Le lendemain, alors qu’une nouvelle représentation était prévue, le chapiteau était effondré, suite à une terrible bourrasque de vent dans la nuit.

Article La République du Centre du samedi 5 mai 1951

Les représentations suivantes sont réalisées à ciel ouvert malgré les bonnes volontés de la troupe et des habitants du quartier. Mais il aurait fallu plus d’un million de francs pour tout réparer.

Sur le terrain des Groues, les membres du cirque, aidés de quelques riveraines, réparent le chapiteau aimé par la bourrasque.

La toile est finalement rafistolée et la troupe reprend la route vers Romorantin (26 juin), Villefranche-sur-Cher puis Selles-sur-Cher, puis la côte Atlantique (La Rochelle, Les Sables d’Olonne).

Une tempête sur une plage de l’Atlantique détruit définitivement le chapiteau et sonne le glas du Cirque Lavrat. Les problèmes financiers, les vies professionnelles, familiale et d’artiste ne pouvant être menées de front, la troupe décide de mettre fin à leur aventure de saltimbanques.

Liens :

Un Cirque aux Groues – Blog de l’école Jean Mermoz

Fermer le menu