Gérard Creusillet – Portrait –

Bonjour à toutes et à tous, Gérard, membre de notre groupe, est également cartophile. Il met gracieusement à la disposition de notre Groupe Mémoires et Patrimoine du Comité des Sages de Saint Jean de Braye sa collection de cartes postales anciennes et nous le remercions donc à nouveau sincèrement. Bonne journée à vous, Sources : La république du centre du dimanche 28 avril 2024. Merci à Chantal Sarradin, correspondante de la REP pour la ville de Saint Jean de Braye pour ce portrait.

Continuer la lectureGérard Creusillet – Portrait –

« De Bionne à l’Orbette « 

Diaporama commenté, présenté à l'Argonaute le mardi 9 avril 2024 à 19 heures devant une cinquantaine de personnes : adhérents d'AMAE, membres du groupe "Mémoire et Patrimoine", Orléanais et Abraysiens intéressés.

Continuer la lecture« De Bionne à l’Orbette « 

Le traditionnel repas annuel des seniors abraysiens

Bonsoir à toutes et à tous, Le dimanche 17 mars 2024, à l'espace Marcel Joriot, avait lieu le traditionnel repas annuel des seniors. Madame le maire a offert des fleurs à certains, et tous les aînés abraysiens ont pu profiter d'un beau repas, lors d'un moment dansant et chaleureux. Mais, savez-vous que cette tradition remonte à 1966 ? depuis 58 ans donc ! A l’époque, Monsieur André Laurenceau était le maire de Saint Jean de Braye. Dans le bulletin municipal numéro 3 de décembre 1966, on peut lire : 27 mars 1966 : Pour la première fois, la Municipalité de SJDB et le Bureau d’Aide Sociale ont offert un déjeuner aux anciens de la commune. A la table d’honneur, M. Laurenceau, maire et président de la commission administrative du bureau d’aide sociale était entouré des deux vénérables doyens de cette réunion : Madame Launay-Luçon et M. Félix Asselineau, tous deux âgés de 95 ans. A leurs côtés, avaient pris place les adjoints et plusieurs membres de la commission du bureau d’aide sociale : Mme Rubinsten, MM Dumais, Desgland, et Gaston Moreau. De nombreux conseillers municipaux vinrent se joindre à eux dans le courant de l’après-midi. Les anciens, au nombre de 148, ont fort apprécié l’excellent menu préparé par M. Perrier, chef cuisinier des cantines municipales. Dans le courant de l’après-midi, un programme de qualité fut donné par la Société Musicale et les élèves de l’école de musique, sous la direction de M. Félicien Petit et par des acrobates sur monocytes. Au dessert, doyen et doyenne furent fêtés, et Monsieur Laurenceau prit la parole pour souhaiter la bienvenue à tous et remercier tous ceux, organisateurs et donateurs, qui ont contribué à rendre agréable cette manifestation. « En terminant, dit-il, je veux seulement, chers anciens, vous dire à tous sans exception toute notre gratitude et notre affection. Beaucoup…

Continuer la lectureLe traditionnel repas annuel des seniors abraysiens

Le Cormier

Bonjour à toutes et à tous, Cette belle demeure se trouve au numéro 57 de la rue du Petit Vomimbert et se nomme Le Cormier. Elle était autrefois, appelée Le Castel. C'était une ancienne maison forestière, agrandie, puis transformée en "maison de campagne". Achetée en 1863, par Monsieur Dervault, grand-père de Madame Noblet, écrivain comme son mari, le célèbre "Philosophe Démocrate" Paul Archambault (1883-1950), celle-ci est toujours restée propriété de la famille et occupée encore aujourd'hui par ses descendants. Bon dimanche à tous. Photos JJR La porte d'entrée de la propriété du Cormier

Continuer la lectureLe Cormier

L’Hostellerie de Bionne

Souvenirs de l'Hostellerie de la Bionne. N'hésitez pas à commenter si vous le souhaitez ! Bonne soirée à vous. Photo 3 - Exposition ASAA sur les commerces Photo 1 et 2 - La plaquette de l'établissement en activité Photo 4 - Série dans la république du centre du 12 avril 2020

Continuer la lectureL’Hostellerie de Bionne

La cloche de l’école maternelle Gallouédec

Bonsoir à toutes et à tous, L’association des parents d’élèves de l’école Gallouédec, active depuis le 11 octobre 2002, a pour objet de rassembler les parents des élèves des écoles maternelles et élémentaires Gallouédec de Saint Jean de Braye, de favoriser l’adhésion, la communication, la mobilisation des parents sur des sujets et des actions pour le bien des enfants, de créer des liens ……... Elle se nomme « Les parents des Gallous », son siège social est à l’école. Afin de sonner la rentrée du matin et de l’après-midi et la fin des récréations, la direction de l’école maternelle Gallouédec a commandé une cloche à la Fonderie Bollée. Celle ci a été inaugurée le 23 juin 2006 en présence des enfants, des enseignants et de Dominique Bollée, maître saintier. Et ce n’est donc pas un hasard, si la cloche de l’école a été baptisée « La Gallounette ». N’hésitez pas à commenter si vous avez des souvenirs, des anecdotes ou des informations supplémentaires. Bonne soirée à vous. Photos : Paulette M - Archives municipales.

Continuer la lectureLa cloche de l’école maternelle Gallouédec

La Pomme de pin – Un mariage à l’hôpital militaire

Bonsoir à toutes et à tous, On continue avec la Pomme de pin, il y aurait encore tant de choses à dire ! Ce soir, tout d’abord une question ? Que s’est il passé à la Pomme de pin le 16 novembre 1916, et plus précisément à l’hôpital auxiliaire numéro 201 de la Pomme de pin ? Voici la réponse : Le 16 novembre 1916 à 10h1/2, Monsieur Charles Samson, adjoint au maire de Saint Jean de Braye, s’est déplacé à l’hôpital de la Pomme de pin pour célébrer le mariage d’Ernestine et Henri. A cette occasion, les portes de la maison ont été ouvertes en vue de célébrer publiquement le mariage. Henri, soldat au 114ème Bataillon de Chasseurs alpins était hospitalisé à la Pomme de pin. Le seize novembre mil neuf cent seize à dix heures et demie, nous Charles Samson, adjoint au maire de la commune de Saint Jean de Braye (Loiret), Officier de l’Etat civil, nous sommes transportés à l’hôpital auxiliaire n°201 de la Pomme de pin, sur le vu d’un certificat médical de Monsieur Raymond Bonneau, docteur en médecine, pour procéder au mariage de : Henri, Louis, Alphonse Micoud, âgé de vingt cinq ans, soldat au 114ème Bataillon de Chasseurs alpins, domicilié à Montrevel (Isère), résidant à Saint Jean de Braye, né le quinze novembre mil huit cent quatre vingt onze à Montrevel (Isère), fils de Henri Micoud et de Caroline Fugier, cultivateurs, domiciliés à Montrevel, consentants par acte authentique, et demoiselle Ernestine, Léontine Vial, âgée de vingt trois ans, ourdisseuse en soie*, née le vingt neuf juin mil huit cent quatre vingt treize à Châbons (Isère) où elle est domiciliée, fille majeure de Adélaïde Vial, ménagère, domiciliée à Châbons (Isère), consentante par acte authentique. Nous avons fait alors ouvrir les portes de la maison en vue de célébrer publiquement le mariage.…

Continuer la lectureLa Pomme de pin – Un mariage à l’hôpital militaire